Cycle de financement réussi : un nouveau chapitre pour Laserhub

Nous sommes fiers d’annoncer le succès du cycle de financement série A de Laserhub. Vous pouvez découvrir ici comment nous allons utilser ces nouveaux fonds.

Le magazine allemand Le Wirtschaftswoche en a parlé en premier. Peu de temps après, le journal Stuttgarter Zeitung. Mais aussi le magazine français Machines production :  La clôture du cycle de financement en série A réussie valait évidemment les gros titres. La nouvelle a bien sûr été plus marquante pour nous, car nous avons désormais les moyens de faire rapidement évoluer notre développement vers un fournisseur de services complets pour les pièces métalliques. 

Après une fondation solide suit une expansion sûre :

Dans le jargon des start-up, notre stade actuel est appelé un financement de série A. Cela signifie qu’après avoir établi les bases de notre modèle d’entreprise (ce qui a été fait pendant la phase dite d’amorçage), nous poursuivons maintenant à plein régime l’élargissement de notre offre. L’investisseur qui nous a récemment rejoints est Acton Capital, à qui nous sommes très reconnaissants de la confiance qu’il nous a accordée. Tout aussi reconnaissants qu’à Projet A et Point Nine Capital, qui nous resteront fidèles au-delà de la phase d’amorçage.

Nos objectifs pour les mois à venir comprennent l’expansion successive de nos nouveaux procédés de découpe laser de tubes et de l’usinage par tournage, afin de couvrir une part encore plus importante de vos besoins en pièces métalliques ainsi que nos services complets pour la tôle. Nous avons également l’intention de nous étendre dans d’autres pays après l’Allemagne, l’Autriche et la France. Dans l’ensemble, l’objectif est clair pour nos fondateurs. Christoph Rößner s’exprime ainsi : « À l’avenir, Laserhub devrait être impliqué dans chaque transaction en Europe ».

Les clients sont à l’honneur :

Laserhub est fière de ses succés : une intégration verticale de fabrication de la tôle sans précédent, avec plus de 3 500 entreprises qui font déjà partie de la clientèle. Adrian Raidt, co-fondateur : « Je suis très reconnaissant à nos clients et fournisseurs pour leurs commentaires et critiques toujours très constructifs. Ce n’est que grâce à cela que nous avons pu construire un produit aussi solide ». En parlant de constructif, Jonas Schweizer, le CTO de Laserhub, s’exprime : « Un grand merci va bien sûr à notre équipe, qui fait toujours de son mieux pour concrétiser les souhaits de nos clients. »