Une Porsche parmi les machines agricoles ?

« J’ai commencé par chercher partout autour de moi, mais impossible de trouver la voiture dont je rêvais. Alors j’ai décidé de la construire moi-même. » C’est par cette anecdote légendaire de Ferry Porsche qu’a débuté la production de voitures de sport de la marque Porsche. La suite de l’histoire est connue. Plus récemment, Christian Lipp recherchait une machine agricole pour le désherbage, mais le marché n’avait rien à lui offrir : il a donc tout simplement construit lui-même ce dont il avait besoin. Comme Ferry avec sa voiture. Et comme dans le cas du fondateur de Porsche, la première machine de Christian a rencontré un franc succès. Est-ce le début d’une grande histoire ?

L’objectif:
Construire une machine agricole pour travailler les sols et désherber en respectant les idéaux de l’agriculture biologique et de la durabilité. Éviter d’endommager les sols, d’affecter les populations d’insectes et de polluer l’eau en utilisant des pesticides et des OGM.
La solution:
Construire tout simplement soi-même les machines agricoles adéquates. Les équipements personnalisés sont produits en fonction des souhaits et des besoins du client et, en plus, ils sont conçus de façon à ne pas nuire à l’environnement.

Centré sur l’agriculture biologique

Christian Lipp a 31 ans lorsqu’il décide que quelque chose doit changer dans son exploitation agricole de Straubing, en Bavière. « J’ai repris l’entreprise de mon père et j’ai voulu appliquer l’idée que je me fais de la durabilité », explique-t-il. Son objectif : une ferme spécialisée dans l’agriculture biologique. Par conséquent sans pesticides et sans OGM.

L’agriculture industrielle nuit à la biodiversité, détruit les sols, pollue l’eau et contribue à la crise climatique. Lorsqu’il a lancé son projet, Christian Lipp s’est toutefois rendu compte que quelque chose manquait : une machine capable de répondre à ses attentes pour une agriculture biologique.

Il n’y avait rien sur le marché. Alors, je me suis dit que j’allais essayer moi-même de construire quelque chose.
Christian Lipp, directeur de la société Lipp Hacktechnik
Chaque bineuse est une pièce unique personnalisée et fabriquée à la main. Source : Lipp Hacktechnik

Pour son projet, Christian Lipp a pleinement profité de sa formation de mécanicien industriel et de technicien en construction mécanique. Et pourtant, concevoir une machine complète s’est avéré complexe : Christian a dû configurer lui-même chacune des pièces et imaginer leur assemblage. Il a étudié le sujet avec minutie et a rapidement obtenu ses premiers résultats. « J’ai montré ma première machine autour de moi ; c’était un outil combiné à structure légère, qui permet de travailler sur différentes largeurs de rangs et différentes largeurs de travail », raconte-t-il. « Les gens ont été impressionnés et m’ont confié leurs premières commandes. »

Ensuite, tout s’est enchaîné. L’information que Christian Lipp construisait des machines personnalisées pour travailler les sols a vite passé les frontières de son propre cercle d’amis et de connaissances. Sous l’effet d’une demande en pleine croissance, il a fondé son entreprise Lipp Hacktechnik en 2019. Et sa clientèle ne cesse de grandir. Aujourd’hui, Lipp Hacktechnik fabrique des machines en respectant le cahier des charges de chaque client : elles sont ainsi toutes des pièces uniques. Et les affaires vont si bon train que le jeune entrepreneur envisage déjà une deuxième branche d’activité : des machines pour le compostage.

En fonction des besoins de ses clients, Christian Lipp doit imaginer et mettre en œuvre un nouveau concept pour chaque machine. Source : Lipp Hacktechnik

La galvanisation est un élément important pour les machines produites par Lipp Hacktechnik

La galvanisation est un élément important pour les machines produites par Lipp Hacktechnik. Par nature, elles doivent toutes être capables de résister aux variations météorologiques. Il était, par conséquent, évident pour Christian Lipp qu’il devait les protéger contre la corrosion. La galvanisation n’a rien de nouveau pour lui.

« Nos machines sont réglables à de nombreux endroits. Nous avons donc besoin de tolérances étroites et d’un bon traitement de surface. L’électrozingage remplit ces conditions, par exemple. En plus, la couche appliquée est très fine et le métal est plus beau. » Il existe de nombreuses méthodes de zingage. La galvanisation électrolytique en est une, de même que la galvanisation à chaud.

Pour ces pièces, Christian Lipp préfère l’électrozingage. Avec cette méthode, il n’a pas besoin de retravailler les filetages et les ajustements lorsqu’il a déjà tenu compte du traitement de surface pendant la phase de conception. Le jeune entrepreneur est heureux que la galvanisation fasse désormais partie des options proposées par Laserhub. Les produits de Lipp Hacktechnik s’adaptent toujours aux souhaits et aux besoins du client, un credo auquel Laserhub adhère également. « Dans le secteur des machines agricoles pour le travail des sols, nous sommes le tailleur sur mesure de l’agriculture », déclare Christian Lipp.

Source: Lipp Hacktechnik

Créez un compte et calculez vos prix en ligne

La galvanisation et la protection antirouille vous intéressent?

Notre offre évolue sans cesse afin de répondre à tous les besoins. Nous nous réjouissons de vos retours et de vos messages : chacun d’entre eux nous permet de nous améliorer. Zingage, galvanisation à chaud, électrozingage, traitement de surface ? Si vous avez des questions sur ces sujets, contactez-nous à l’adresse suivante: info@laserhub.com.

Verzinkt Eisen Teil Oberflächenbearbeitung

La société Lipp Hacktechnik construit des machines agricoles personnalisées pour le travail des sols et le désherbage. Christian Lipp, son directeur, s’engage parallèlement pour une agriculture durable et écologique.

Courriel: lipp.hacktechnik@gmail.com

 

LIpp