• Les commandes et livraisons de vos pièces en France sont maintenues malgré les perturbations

    • fr
      • de
    Sélectionner une page
    Obtenir un devis
    • fr
      • de

    La production à la demande : un renouvelement pour le monde industriel

    Le secteur de la production industrielle est en plein bouleversement. Enfin, de nouveaux modèles commerciaux issus du monde du B2C gagnent du terrain dans le B2B. En particulier dans le secteur de la fabrication à la demande (également appelé « Manufacturing-as-a-Service »), qui ne cesse de se développer. Artur Reimer, analyste de marché chez HY, a déjà traiter le sujet en long et en large il y a quelques mois dans son article « Comment les plates-formes de fabrication à la demande transforme le secteur industriel » et a cité de nombreuses entreprises intéressantes (dont Laserhub). Un coup d’œil aux titres actuels de la presse professionnelle montre que l’évolution se poursuit depuis lors, bien que ce ne soit pas partout de la même manière. Les fabricants d’imprimantes 3D et d’autres productions additives vont de l’avant avec les modèles à la demande, que l’on a pu voir récemment au salon Formnext à Francfort. Un tel esprit d’optimisme n’a pas encore été ressenti pour le laser et les pièces pliées, bien que nous fassions de notre mieux pour changer cela bientôt. Après tout, l’avenir réside ici aussi dans la fabrication à la demande.

    Qu’est-ce exactement que la fabrication à la demande ?

    La production à la demande fait référence à l’utilisation partagée d’infrastructures de fabrication en réseau pour la production de biens. Le terme « à la demande » fait référence à la production au moment précis où un produit est nécessaire. Un facteur important est également l’approvisionnement immédiat, qui permet au client de commander instantanément. En termes simples, les fabricants utilisent l’internet pour partager des équipements de fabrication, réduire les coûts et produire de meilleurs produits. Tout cela n’a été rendu possible que grâce à des ressources en Cloud peu coûteuses, des connexions Internet rapides et le haut niveau de mise en réseau de l’ère de l’industrie 4.0.

    Ces modèles commerciaux fonctionnent particulièrement bien dans l’environnement B2B où l’offre est très fragmentée et où l’accès aux capacités est inefficace ou insuffisamment numérisé. Un autre aspect important pour le succès des fournisseurs à la demande est leur utilisation régulière par des acteurs industriels, par exemple dans le secteur automobile.

    La production à la demande en prenant l’exemple de Laserhub

    Les ingénieurs et les acheteurs téléchargent leurs fichiers CAO sur www.laserhub.com afin de recevoir (un devis pour) des pièces individuelles ou de série dans les plus brefs délais. Ce type de cloud-manufacturing permet, pour la première fois dans l’industrie de la tôle, de commander et de produire indépendamment de la localisation selon le principe de la demande. Nous voyons le potentiel de transformation dans l’utilisation optimale des capacités de fabrication libres – sans effort supplémentaire pour l’acheteur. Au contraire, en quelques clics seulement, une commande pour des pièces de tôle sur mesure peut être attribuée au produteur approprié, doté de l’équipement adéquat – et de capacités disponible. Grâce à cette forme d’approvisionnement numérique et de gestion des fournisseurs, nous sécurisons la chaîne d’approvisionnement pour nos clients et réduisons les délais au minimum.

    Les prévision pour ce modèle économique

    À l’avenir, l’influence des fournisseurs des services à la demande continuera de s’accroître, puisqu’ils disposent d’informations sur l’utilisation de leur réseau et sur les prix du matériel. Les clients peuvent donc être sûrs de pouvoir compter sur des prix équitables, conformes au marché. Les fabricants profitent également beaucoup de la tendance à la demande : sans grand effort en termes d’acquisition, les commandes sont automatiquement envoyées à la production, ce qui permet d’utiliser leurs machines de manière optimale. Pour faire court : on-demand = gagnant-gagnant.